schema de casque sans fil emetteur



Si les casques présentent l'avantage de pouvoir écouter de la musique au volume sonore de son choix sans pour autant en faire profiter le voisinage, le fil les reliant à l'appareil constitue souvent une gène. Nous nous proposerons donc ce mois-ci de remplacer ce support matériel, indispensable à la transmission du signal électrique vers les écouteurs par un autre, totalement immatériel cette fois, à savoir un faisceau d'infrarouges. Notre électronique détectait alors simplement la rupture du faisceau entre l'émetteur et le récepteur. Ici, le faisceau sera, qui plus est, porteur d'informations. L'électronique sera donc non seulement en mesure de détecter sa présence, mais reconnaîtra également le signal ainsi transmis.
Comme dans tout moyen de transmission, notre réalisation comportera deux éléments bien distincts : l'émetteur et le récepteur. maintenat nous nous attacherons à la réalisation de l'émetteur. Afin que notre faisceau soit en mesure de transmettre le signal musical, nous avons décidé de le coder en modulation de fréquence, ou, plus exactement, en modulation de fréquence et de taux de remplissage ; type de modulation plus simple pour nous tant à coder qu'à décoder et donnant un résultat tout à fait comparable.
Le coeur de notre émetteur sera un oscillateur calé sur une fréquence, en absence de tout signal, d'environ 40 KHz. De même, le taux de remplissage du signal délivré sera de l'ordre de 1 pour 10. Nous utiliserons un NE 555 pour sa réalisation. Ce composant, qui nous est familier de longue date, sera câblé de manière tout a fait conventionnelle. Nous retrouverons donc deux résistances et un condensateur dont les valeurs détermineront sa fréquence d'oscillation ainsi que le taux de remplissage au repos. Seule nouveauté, nous utiliserons ici sa patte numéro 5. C'est en effet sur cette dernière que nous appliquerons le signal musical par l'intermédiaire d'un condensateur. Toute variation de tension sur cette entrée du NE 555 se traduit effectivement par une modification de la fréquence qu'il délivre en influant sur la durée pendant laquelle sa sortie reste à l'état haut. La durée où il est à l'état bas restant inchangée, le taux de remplissage du signal délivré s'en trouve modifié, c'est donc bien le but recherché.
Notre codage ainsi réalisé, il ne nous reste plus qu'à le transmettre. Nous utiliserons pour cela trois diodes électroluminescentes infrarouges. Cependant, le NE 555 n'étant pas en mesure de fournir directement une puissance suffisante pour assurer leur bon fonctionnement, un étage amplificateur de courant sera intercalé entre NE 555 et diodes. Ce dernier permettra à notre émetteur d'avoir une portée suffisante pour assurer une bonne qualité de réception dans des conditions d'utilisation couvrantes du casque, à savoir être en mesure d'assurer une liaison sur 4 ou 5 mètres.

les composans elactronique :
C1 = 4.7 Microfarad 12 V
C2 = 10 nanoFarad
C3 = 100 nanoFarad
C4 = 4 700 Microfard 16 V
Ic = NE 555
T1 = 2 N 2905 (monté sur clip radiateur)
D1 = D2 = D3 = LED infrarouge
R1 = 2,2 Kilohms (rouge, rouge, rouge, or)
R2 = 22 Kilohms (rouge, rouge, noir, or)
R3 = 47 kilohms (jaune, violet, noir, or)
R4 = R5 = R6 = R7 = 4.7 kilohms 2 W

Le câblage de l'émetteur ne doit pas poser de problème particulier. Le nombre d'éléments le composant reste effectivement relativement réduit. Il faudra simplement prendre bien soin de couper l'ensemble des bandes conductrices de la plaquette sous le NE 555 ainsi qu'aux emplacements indiqués sur le schéma de câblage. De même, on veillera à respecter le brochage du circuit intégré, celui des transistors ainsi que la polarité des diodes électroluminescentes et des condensateurs chimiques.
Enfin, en ce qui concerne l'alimentation de notre émetteur, elle sera assurée par un adaptateur secteur capable de fournir 12 volts sous 300 milliampères.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »

Articles les plus consultés

Souder composant CMS (LT6106)